Transport : La modernisation du réseau ferroviaire en Algérie, préoccupation majeure de l’Etat

La modernisation du réseau ferroviaire en Algérie demeure une « préoccupation majeure pour les pouvoirs publics », a souligné hier, à Alger le ministre des Transports, M. Amar Tou.

D.R.

D.R.

Intervenant à l’issue de l’inauguration du nouveau siège de l’Entreprise Estel Rail Automation (ERA), chargée d’assurer l’électrification du réseau ferroviaire en Algérie, M. Tou a indiqué que cette entreprise, dont le siège est à Rouiba, « va contribuer davantage à la réalisation de grands projets structurels, outre le projet de modernisation du réseau ferroviaire à travers plusieurs régions du pays ».

Le ministre a appelé les sociétés activant dans le domaine de transport ferroviaire à la concrétisation rapide des projets de signalisations qui sont en cours de réalisation, tout en insistant sur le volet formation au profit des agents.

De son côté, le président du directoire d’ERA, M. Belounas Abdelmajid a réitéré l’engagement de sa société « à mobiliser les moyens nécessaires pour réaliser les projets de signalisations du rail en Algérie ». « Notre volonté est de faire d’Estel un acteur majeur dans les systèmes de signalisation et réaliser tous les projets dans les délais », a dit M. Belounas, précisant que l’entreprise s’est dotée de moyens modernes pour arriver à cet objectif.

Pour sa part, le président de la branche signalisations à la société allemande « Siemens monde », Jochem Eikholt, a annoncé qu’ERA possède 40% des parts de marché et doit se maintenir pour contribuer au développement du réseau ferroviaire en Algérie.
Il a indiqué que la société a réalisé une série de projets tels que le réseau de l’électrification de la banlieue d’Alger et la liaison Es-Senia-Arzew.

Les principales activités d’Estel, qui a déjà coopéré avec Siemens dans le cadre de l’installation de postes d’aiguillage à relais en Algérie, portent, depuis sa création en 1988, sur les études, l’installation, la mise en service et l’entretien d’équipements de signalisation.

En octobre 2004, la SNTF et Siemens ont signé un contrat de partenariat matérialisé par la cession au profit de Siemens de 51% des actions du capital social d’Estel, qui est devenue Estel Rail Automation (ERA). Elle a réalisé les tronçons d’Alger-El Harrach, Oran-Oued Tlilet, Constantine-Khroub, El Harrach-El Affroun, et elle est en train de réaliser la liaison Mechria-Béchar et celle de Tébessa-Ain M’lila.

[ via ] elmoudjahid.com

Recherche Innovant News
Pourquoi pas !


Navigation catégories

Archives
Pour aller plus loin